«

»

avr 26

Up-Cycle : une ferme urbaine à Paris

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Cédric Péchard, créateur d’Up-Cycle, s’est certainement inspiré de cette formule de Lavoisier pour développer son concept d’unité de production mobile à Paris : U-farm.

Son idée : créer des fermes urbaines dans des containers en utilisant du marc de café pour y faire pousser des champignons. Aux premiers abords, cette idée peut paraître saugrenue, mais elle provient d’une réflexion réellement poussée.

Up-cycle développe ce concept de ferme urbaine à Paris en utilisant d’anciens containers frigorifiques de transport de marchandises dans lesquels du marc de café récupéré est utilisé pour produire des champignons (pleurotes et shiitake).
Il s’agit de « faire comme dans la nature, où le concept de déchet n’existe pas, car tout est recyclé localement : nous voulons utiliser les capacités étonnantes des champignons pour upcycler des sous-produits agricoles et agro-industriels », explique Cédric Péchard.

En utilisant ce marc de café, déjà pasteurisé par le passage de l’eau chaude du café, Up-Cycle utilise ce terrain favorable pour produire jusqu’à 10 tonnes de champignons par an dans un container de 30m2. Ces protéines à faible empreinte écologique sont produites localement et vendues à un prix raisonnable, « afin de contribuer à nourrir les populations urbaines des grandes mégapoles et créer de la résilience locale » souligne Cédric Péchard.

Le marc de café, gonflé de mycélium[1], ira quant à lui rejoindre les jardins urbains et les champs aux alentours, afin de redonner vie aux sols. Les drèches de brasseries, les déchets verts comme la sciure et même les papiers-cartons « désencrés » sont autant de ressources utilisables dans cette ferme urbaine. Grâce à cette idée ingénieuse, Up-cycle permet non seulement de produire des champignons à partir des déchets des cafetiers et des producteurs café, mais lui redonne également une utilité pour la nature. Le marc de café devient ainsi un puissant engrais naturel.

Pour qu’Up-Cycle ait également une dimension sociale, une personne en insertion sera en charge de la logistique, de la préparation à la récolte, et la distribution sera assurée par le biais de réseaux locaux comme « La Ruche qui dit oui » ou encore les AMAP.

En respectant les principes de l’économie circulaire, Cédric Péchard a réussi à créer de la valeur ajoutée, tout en n’ayant aucun impact sur l’environnement.

Après un premier pilote technique au Havre en octobre dernier, la première vraie champignonnière est située depuis mi-mars dans le 20ème à Paris. Up-Cycle, What else ?a


[1] Le mycélium est la partie végétative des champignons ou de certaines bactéries filamenteuses comme les actinomycètes.

13 commentaires

Skip to comment form

  1. Edouard

    Cette entreprise, basée sur l’imitation de la nature, fait partie du concept de l’Économie Bleue. Contrairement à l’Économie verte, cette économie répond entièrement aux problématiques de développement durable ; et c’est effectivement vers ce type d’économie que les entrepreneurs présents et futurs doivent d’orienter.
    L’inventeur de l’Économie Bleue s’appelle Gunter Pauli, un entrepreneur belge qui a parcouru le monde à la recherche des innovations inspirées des écosystèmes naturels. Et il en existe bien d’autres encore qui méritent d’être instaurées en France, et qui sont encore à la recherche d’entrepreneurs comme Cédric Péchard pour prendre ces initiatives…
    Gunter Pauli a écrit deux livres « L’Économie Bleue » et « Les Nouveaux Entrepreneurs du Développement Durable – Tome 1″ parus aux Éditions Caillade, que je vous invite fortement à lire et à faire partager.
    Ce concept est malheureusement encore bien peu connu en France, ce qui est regrettable. Et je félicite Cédric Péchard pour avoir donner l’exemple à tous nos nouveaux entrepreneurs !

    1. debroize

      Bonjour,

      J’ai lu l’Economie Bleu de Gunter Pauli et c’est vrai que c’est bluffant!

      Où peut on rencontre Mr Cedric Pechard ?

  2. delesalle christine

    25 mars 2013
    bravo à Cédric Péchard pour ses beaux projets !
    Intéressée par la culture de pleurotes sur marc de café dans containers, souhaite savoir si formation, stage, les conditions et finances nécessaires, partenariats possibles, etc ???
    merci de votre réponse
    cordialement, Christine

  3. Laffineur Anne-Marie

    bonjour,

    J’ai lu le livre de Gunter Pauli et lu vos articles sur votre entreprise à Paris. je suis très intéressée de savoir si vous donnez des formations sur la culture de champignons avec comme substrat du marc de café car je développe actuellement des projets de travail pour des personnes ayant un handicap mental à Bruxelles.
    J’ai plein de questions sur le sujet et j’aimerais faire un petit stage sur le terrain pour en apprendre davantage. Merci déjà pour votre excellente initiative !
    Bien cordialement

    Anne-Marie Laffineur

    1. Buisson Laurent

      Bonjour Anne-Marie,

      Votre projet est très intéressant et j’ai également l’envie de développer un projet de ce type (eco-responsable + social )

      Avez-vous eu une réponse de Cédric Péchard ?

      Laurent

  4. Charlot

    Bonjour
    Beau petit projet
    Ou exactement peut on trouver votre boîte ? le 20° c’est grand !

    je suis de passage a panam alors j’irais bien jeter un oeil ou deux :)

  5. MARY

    Bonjour,
    Comment contacter Mr Cédric PECHARD ?

  6. BROUCHET

    Cédric fait du bon boulot. Il n’est plus seul maintenant sur la région parisienne et je suis en contact avec ceux qui souhaitent développer ce type de culture voire monter un évènement sur la question dans les mois qui viennent. Qui veut me rejoindre ?

    Mon e-mail est aubonconseil AT Yahoo POINT fr. et je suis Président du Club des ECO Business Angels qui va fêter ses DIX ans le 14/11/14 à la Maison des Acteurs du Paris Durable, dans le Marais à Paris !

    Vivent les champignons et ceux qu’ils font (re)vivre !!!

    1. Lia

      Bonjour Brouchet
      je suis intéressée pour éventuellement développer ce type de culture, Je vis en Lorraine.
      Au plaisir.

  7. Laurent Mollé

    Bonjour et félicitations,

    Je suis basé à Marseille, vivement intéresser par le concept de circuits court et de ferme urbaine.
    Je veux me consacrer à ce type de projet, Je suis autonome, libre, en contact avec un I.M.E. proche de mon domicile et demandeur de projets pour ces ados et jeunes adultes à besoin particulier.

    Artiste plasticien et jardinier, je projette de travailler dans les années à venir à l’élaboration de réseaux de recyclage utile, et communiquer autour de cette idée.

    Comment accéder au informations technique de la culture des Pleurotes, comment accéder au mycélium, quelle a été votre expérience au sujet du réseau de récupération du café.

    « Cultiver un moi collectif est peut-être le meilleur moyen de contribuer à l’universel ».
    Citations de Alain de Benoist

    Cordialement,
    Laurent Mollé

  8. GAREL

    Bonjour,
    Je cherche à mieux connaître le processus de culture de champignon. Un ancien colombier de Normandie recherche une vocation écologique dans un milieu rural d’un clos masure.
    Pouvez-vous m’indiquer les personnes à contacter pour étudier la faisabilité d’un projet Champignons?
    En vous remerciant par avance.
    Cordialement
    F.GAREL

  9. BOUDEAU

    Bonjour,

    Je cherche à connaitre plus en détail cette méthode de culture des champignons. J’ai visionné toutes les vidéos à ce sujet et je me suis procuré une boite à champignon afin de tester en réel la version grand public de la culture chez soi grâce à une boite en carton. Devant le résultat bluffant, je reconnais que cela fonctionne bien.
    De plus étant en reconversion professionnelle et recherchant un projet qui mèle écologie, économie et action sociale, je suis impressionné par ce modèle exemplaire et qui semble pouvoir se développer.

    Je souhaite donc pouvoir approfondir cette méthode et savoir s’il est possible de la dupliquer en province aux portes d’une grande ville et de ressources en marc de café quasi certaine.

    Qui donc contacter afin d’étudier cette possibilité de développer cette activité et d’essaimer cette technique qui valorise autant l’humain que des ressources en fin de cycle.

    En vous remerciant par avance de vos renseignements.

    Cordialement.

    A. BOUDEAU

  10. benanteur

    bonjour
    j’aime beaucoup ce concept je suis actuellement sans emploi et je cherche une activité qui pourrai améliorer ma vie et celle des autres et participer au recyclage de déchets urbain et une bonne idée ce rendre utile pour la société tout en prenant du plaisir et en rendant services aux autres j’aimerai vous contacter M PECHARD CEDRIC pour developer cette activitè quand j’ai découvert ce projet je n’ai pas dormi pendant trois jours!!!!!! en espérant une réponse de votre part

    CHAMPIGNONNEMENT,
    ICHEME B
    – –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>